Nicolas Richoz – Vice-champion du Monde 70.3 en 3 mois !

Et oui il aura fallu tout juste 3 mois à Nicolas pour rentrer dans la cour des grands, des très grands !

Le 11 juin 2017, Nicolas se lançait sur son premier 70.3 (pour l’anecdote, la veille de la course il demandait encore des conseils pour savoir s’il devait mettre ses chaussettes avant ou après le vélo  🙂 ) avec un excellent résultat qui lui permettait de décrocher son slot pour le championnat du Monde 70.3 aux US à Chattanooga. Deux autres 70.3 dans l’été pour peaufiner son entrainement, et au passage s’assurer un slot pour le championnat du Monde 70.3 2018 en Afrique du Sud (rien que ça !), et voilà Nicolas, 3 mois plus tard le 10 septembre 2017, à Chattanooga pour cette grande finale mondiale…
Et là tout le TTP a vibré derrière lui pendant la course, rivé sur le live tracking, pour suivre son exploit… finir vice-champion du Monde !!!

Un immense bravo pour cette performance extraordinaire, tout le TTP est fier d’avoir un athlète de ce niveau à ses cotés 😉
Merci et continue à nous faire rêver en 2018 !

Nicolas nous livre ses impressions sur ses 4 half-ironman, aux travers de 4 questions, le choix de la course, le meilleur souvenir (le top), le pire souvenir (le flop) et le conseil aux autres TTPien(nes) qui seraient tentés par l’aventure, auquel il a rajouté sa « song of the race ».


IM 70.3 Rapperswil-Jona – 11 juin 2017
4h20’43 – 2e cat. / 31e scratch – Qualifié pour Chattanooga ! (70.3 World Championship 2017)

choix: Lors d’une soirée conviviale avec le TTP, plusieurs membres me proposent de m’inscrire à cette course. Avec une délégation de 20 TTpiens je me réjouissais de retrouver tous mes coéquipiers le temps d’un week-end. Rien de mieux que de partager l’effort avec ses proches. C’est aussi la première course de la saison. Une occasion pour évaluer le travail effectué durant l’hiver. Personne ne le dit mais chaque athlète le pense. Les entraînements en groupe développent l’esprit de compétition et de comparaison. Raison pour la quelle je m’alignais au départ de cette course avec plus de pression que d’habitude.
top:  comme pour chaque course longue distance le meilleur moment reste l’arrivée. Après plus de 4h de course toute l’émotion ressort sur le tapis rouge. Une récompense de tous les efforts endurés pour en arriver là.
flop: les crampes ! Passé les 30 degrés, l’hydratation et la nutrition deviennent primordiales.
conseil: les pastilles de sel dans la gourde !
song of the race: Drug dealer-Macklemore


Challenge Half Poznan – 24 juin 2017
4h19’13 – 6e cat. / 10e scratch

choix: chaque course est une occasion pour visiter de nouvelles régions. Je me réjouissais de courir dans ce pays qui me tient à cœur et de retrouver la culture polonaise.
top: sur les courses sans drafting, l’entraînement vélo ne sert qu’à optimiser le ratio performance/économie d’énergie pour la course à pied ! Une course où j’ai levé le pied à vélo ( plus que d’habitude) pour partir avec d’excellentes sensations en cap.
conseil: travailler l’enchaînement vélo/cap même si ce n’est pour courir que 2km.
song of the race: Get it right-K.Flay


IM 70.3 Zell am See – 27 août 2017
4h19’07 – 3e cat. / 18e scratch – Qualifié pour l’Afrique du Sud ! (70.3 World Championship 2018)

choix: lancé dans la course aux semi IM je voulais m’inscrire à une course de fin de saison qui m’obligerais à m’entraîner sérieusement durant l’été. Rien de mieux que de se fixer des objectifs pour garder la motivation ! À 2h de Munich ( où j’effectuais mon stage d été ) la région montagneuse du Tyrol attirait mon attention.
top: la descente à vélo après le passage du col. Dévaler 10km de descente à plus de 60 kmh. Une bonne montée d’adrénaline et de motivation pour le reste de la course.
conseil: Je pense qu’ il est important de rouler avec une puissance régulière. Ce qui n est pas mon cas. Trop de watts dans les bosses et on récupère au plat. Cette stratégie favorise la montée du lactate et le départ de la course à pied avec un taux d acidité plus élevé dans les jambes se fait ressentir par la suite. Toujours en garder pour la cap !
song of the race: Trumpets- Jason Derulo


IM 70.3 World Championship 2017 Chattanooga – 10 septembre 2017
4h11’49 – 2e cat. / 29e scratch – Vice-champion du Monde 70.3 2017 !!!

choix: quand on reçoit le slot pour un autre continent on à plus le choix ! Cette course était l’excuse idéale pour partir en vacance à l étranger entre la fin de mon stage et le début du semestre universitaire.
flop: un doigt foulé après 1kil de nat. Profiter des bulles d’un concurrent n a pas que des avantages…
top: Pour les bons souvenirs, l’annonce de mon classement après 10 kil de cap. A la fois stressant et encourageant pour crocher jusqu’au bout.
song of the race: Not gonna let you walk away-LOLO

Laisser un commentaire