Jean Daniel 2è aux CdE de Cross de Triathlon

Après une excellente 4ème place aux Europes ETU à Kitzbühel (AT), Jean Daniel (à droite sur la photo ci-dessus) a participé cet été à un autre rendez-vous d’envergure internationale, les Championnats d’Europe de cross triathlon, organisés à Targu Mures, en Roumanie.

Il n’a pas laissé échapper le podium une seconde fois et est rentré en Suisse argenté dans son groupe d’âge, chapeau !!!!

Retour avec lui sur cette nouvelle expérience internationale via son récit personnel ==>

Je m’étais déjà rendu en Roumanie il y a plus de 25 ans pour une traversée des Carpates, alors je n’ai pas hésité une seconde, beaucoup de curiosité et un peu de nostalgie !


Il n’y a pas si longtemps, les mots « loisirs » et « sport » étaient pour le Roumain, d’origine extraterrestre ! Et la Roumanie se débrouille incroyablement bien si nous la comparons à ses voisins ! Le sport commence à faire partie du quotidien et c’est une bonne nouvelle !

Vu la proximité, Il y avait une bonne participation des pays de l’Est, Roumains, Hongrois, Bulgares, Russes, Slovènes, Croates, Tchèques, etc…  ce qui rendait la course intéressante !

Les Allemands, Autrichiens, Français, Italiens et bien entendu Anglais étaient aussi rendez-vous. La Suisse faisait petite mine avec 1 Pro et 3 AG, comme les Portugais et les Espagnols !

La compétition comportait deux zones de transition, la zone T1 natation / vélo et à 5km la zone T2 vélo/course à pied.

Nous avons nagé dans une sorte de « grande piscine courbe ». La ligne d’eau faisait 1km et l’eau 26°C, pas d’échappatoire, la natation SANS COMBI ! La natation RAS, mais assez difficile de rester tonique dans un jacuzzi !

La première partie VTT, pas trop technique se composait d’une montée de 150m de dénivellation sur 5km en singletrack. Dans le groupe de tête de ma vague 34-55, je tiens le choc jusqu’à la zone de transition T2 que nous traversons. Puis commence les 4 boucles de 5 km de 130m de dénivellation, partie très rapide sur certaines sections avec beaucoup de changement de rythme mais peu technique. Premier tour nickel, deuxième tour ça commence à se gâter et la distance se creuse. La saga des dépassements commence ! Left ! Right ! Ça crie, ça bouscule, et je perds définitivement le groupe de vue et ça va très vite dans les descentes.

Une des grandes différences entre un triathlon classique et un cross-triathlon est l’intensité de l’effort de la partie vélo comportant d’innombrables relances et demandant une extrême concentration!

Je pose le VTT et pars pour la première boucle de 5 km de sentier en forêt, magnifique, deux longues descentes et deux longues montées. Je rattrape quelques gars de la première vague dans le premier tour et repars pour le deuxième. Comme d’habitude, il me manque toujours un peu jus pour terminer en beauté et les ennuis viennent de derrière ! A 3km de l’arrivée je me fais dépasser par une grand Belge de 70kg tout mouillé, je croche et lâche dans la dernière partie de la montée ! Il n y a aucun doute, il est meilleur ;-). Je me retourne, Ouf personne ! Je relance ! Je n’avais pas envie de finir chocolat comme à Kitzbhuel !

Le côté international est vraiment très sympa dans ces Championnats d’Europe, donnant l’opportunité de rencontrer des sportifs d’autres horizons. L’ambiance y est amicale et fairplay et vous offre la possibilité de partager ensemble, une course, une bière, un repas ou même si vous avez de la chance, de profiter d’un guide local pour une belle sortie !

Merci Jean-Da pour ton récit et encore félicitations pour ce résultat historique pour le club.

Laisser un commentaire